DES IDÉES

1988
Aluminium, polycarbonate
H160/L161/P243cm
Série "Que l’esprit ajoute... "


Des Idées prend la forme et les dimensions exactes d’une hotte de cuisine vue quelque temps auparavant dans la cuisine d’un château. En dessous, le fourneau en activité, occupait toute la surface au sol, j’ai eu le désir très précis de me glisser sous cet espace protecteur. J’en ai pris les mesures, l’ai reproduit à mon retour à l’atelier. Fixée au mur juste au dessus du niveau de la tête du spectateur (la sculpture est accrochée en porte-à-faux, à un mètre quatre-vingt sur un mur). Cette pièce, délimite un espace, celui, très protecteur, qui se trouve sous elle et que définit la lumière que filtre l’altuglas. Nul doute que, sous cette hotte, le public ne soit à même de se faire des idées, notamment sur l’espace alentour qui s’offre à son regard. Mais je peux également, et sans doute plus justement, car sa position sur le mur m’y invite fortement, prendre place sous elle et observer ce que les circonstances auront voulu mettre là.
Cette sculpture fait partie d’un groupe de quatre autre pièces (dont une barrière en fer forgé intitulée Que l’esprit ajoute, autre reconstruction d’un modèle aperçu ailleurs) elle est la première d’une série d’enclos dont relève Bande à part. Je comprenais plus ou moins confusément la relation qui existait entre les deux pièces : deux espaces bien visibles mais non accessibles, l’un au-dessus de la tête, l’autre au sol.